Haru Ji & Graham Wakefield

Biotopes Computationnels

Haru Ji & Graham Wakefield, Archipelago

Si la quête d’inspiration dans la nature est intemporelle, immémoriale, de nouveaux outils numériques modifient son expression artistique en la mêlant à la technique. Haru Ji et Graham Wakefield présentent la réalité mixte immersive de leurs installations artistiques. Générés par ordinateur, ces écosystèmes interactifs mêlent des réminiscences sensorielles de la nature à une anticipation de nos vies computationnelles pour former des « natures artificielles ». Elles n’opposent pas le numérique au vivant mais constituent au contraire un moyen matériel de plonger plus profondément dans l’essence de la nature. L’interface immersive et ses interactions naturelles invitent à intégrer une structure en réseau de feedbacks du monde, inspirée par le fonctionnement même de la nature. Ils créent ainsi des « écologies » incorporant de la « quasi-vie » par la programmation d’interfaces et de limites, de conditions et de règles. Ni totalement préprogrammées ni aléatoires, elles laissent assez d’espace pour une croissance organique, évolutive et autodéterminée.

publication en open access à venir

commander la revue