Olafur Eliasson

Milieux intérieurs

Olafur Eliasson et Günther Vogt, 
The mediated motion, 2001,
Kunsthaus Bregenz, Austria

Manipuler artistiquement le vivant comme un ensemble passe par une considération des milieux. Olafur Eliasson explore la relation entre nature et technologie en utilisant la température, l’olfactif ou l’air comme éléments sculpturaux, recréant par la technique des phénomènes naturels et des milieux artificiels au sein de l’espace muséal – white cube neutre et inerte –, interrogeant l’idée de création de vie artificielle. Ses installations utilisent des effets lumineux et des éléments naturels – lumière, terre, eau, brume – afin d’obtenir une provocation sensorielle maximale, à la recherche de sensations immatérielles, suscitant une expérience aussi psychologique que physiologique, travaillant ainsi sur les modèles de perception.

publication en open access en janvier 2018

commander la revue