Perspectives

  • Publié le 5 juillet 2024
  • Liliana Doganova, Mathieu Arnoux, Vincent Charlet, Isabelle Bensidoun
  • 75 minutes

Mathieu Arnoux, professeur à l’Université de Paris et Directeur d’études à l’EHESS, Isabelle Bensidoun, économiste au CEPII, Vincent Charlet, économiste fondateur de la Fabrique de l’Industrie et Liliana Doganova, sociologue chercheure au CSI des Mines de Paris.  

Cette conférence conclusive met en regard les dynamiques sociétales et économiques liées à l’exploitation des matériaux à l’échelle nationale et planétaire. La guerre en Ukraine a révélé nos dépendances à nos voisins et relancé des questions de souveraineté et d’autosuffisance. La France a été moins impactée par l’embargo sur le gaz russe que l’Allemagne, mais la transition vers des énergies renouvelables ne se fera pas sans les terres rares que nous importons essentiellement de Chine. Les limites de la mondialisation semblent être atteintes, qu’est-ce que cela implique pour notre industrie, nos filières et notre politique économique ? Quel rôle joueront les marchés, notamment carbone, dans l’encouragement de matériaux nationaux et européens ?

Bibliographie

explore

Vidéo

Eñaut Jolimon de Haraneder, Christine Deleuze, Christophe Aubertin, Anna Le Corno

Vidéo

Bois

La France a la 4ème superficie forestière d’Europe, pourtant 40% du bois d’œuvre est importé. Alors que le siège de Google à Londres, pensé dès 2016 avec une structure en bois massif, n’est toujours pas livré et que la plus haute tour en bois devrait voir le jour à Tokyo en 2028 atteignant 100m de haut, où en est la France par rapport au bois ? La RE2020, à travers l’analyse de cycle de vie dynamique, encourage l’usage des matériaux biosourcés afin de favoriser le stockage de carbone biogénique dans les bâtiments. La SNBC mise explicitement sur la filière pour atteindre ses objectifs 2050. Pourtant, la doctrine des pompiers de Paris publiée en 2021 complique fortement son utilisation en architecture. Comment surmonter ces contradictions ?

Découvrir
Vidéo

Antoine Laugier, Thanh-Phong Lê

Vidéo

Esthétique des structures

Esthétique des structures est un ouvrage collectif, publié par l’association Architectes-Ingénieurs & Ingénieurs-Architectes (AAIIA). Agences reconnues, jeunes praticiens, chercheurs et étudiants y livrent un nouveau rapport à la structure, glissant des principes vitruviens d’utilité, de solidité et de beauté, vers l’économie de matière, la réversibilité des usages ou le réemploi des matériaux. Rencontre avec deux des concepteurs de l’ouvrage : Antoine Laugier, ingénieur-architecte et Thanh-Phong Lê, graphiste, qui nous offrent un aperçu du livre, autant objet que structure.

Découvrir
Vidéo

Aurélie Mossé, Marie Sarah Adenis, Simon Trancart

Vidéo

Vivant

Avec Marie Sarah Adenis, artiste, Aurélie Mossé, professeure chercheure à l’ENSAD et Simon Trancart, Head of Adaptive Laboratory Evolution de Ginkgo BioWorks On parle souvent du bois comme un matériau vivant car il réagit à l’humidité ambiante, se patine. Pourtant, lorsque l’on coupe un arbre pour exploiter son bois, il meurt et cesse notamment toute photosynthèse. Quelles autres formes de vivant peut-on cultiver, faire grandir pour construire et créer et avec quelle éthique ? Quel avenir pour des matériaux organiques pouvant se régénérer rapidement ou peut-être ne jamais mourir et continuer à évoluer comme matière vivante ?  En passant des propriétés colorimétriques des microbes à l’utilisation d’algues pour développer des réactions chimiques alternatives afin de former des ciments et des céramiques moins émetteurs en carbone, quelles possibilités nous offre le vivant pour repenser la création ?

Découvrir
Podcast

« Les égouts sont le miroir des pratiques de surface. »

Ce que les égouts disent de nous

Catherine Carré, Thomas Thiebault

Podcast

« Les égouts sont le miroir des pratiques de surface. »


Ce que les égouts disent de nous

Saviez-vous que nous avions beaucoup à apprendre des égouts ? En effet, les égouts recèlent de nombreux indicateurs chimiques qui renseignent sur les pratiques des habitants en surface : prise de médicaments, de drogues, alimentation, état de la flore intestinale… En se focalisant sur la ville de Paris, le projet de recherche EGOUTS, financé par l’ANR (Agence Nationale de la Recherche), cherche à éclairer les politiques publiques “par le côté sombre de la ville lumière”.

Écouter l'épisode
Vidéo
Vidéo

Faire matière avec le vivant

Aurélie Mossé est designeure, chercheuse et responsable du groupe de recherche Soft Matters à l’Ecole des Arts Décoratifs. À l’aide de micro organismes, elle expérimente la fabrication de matériaux innovants, moins couteux en énergies fossiles ou en ressources non renouvelables. Par la production de calcite, les bactéries deviendraient des alliées notamment dans la constitution de matériaux de construction solides.

Découvrir
Vidéo

Michael Gaultois, Xavier Baris, Mathieu Merlet Briand, Benoit Roman

Vidéo

Neo-composites

Avec Mathieu Merlet Briand, artiste, Benoit Roman, directeur de recherches au CNRS, Xavier Baris de Kairos et Michael Gaultois, Chief Scientific Officer de Fairmat   Avec le désamour grandissant du public et des concepteurs pour le plastique, perçu comme la progéniture des années pétrole et symbole d’un monde jetable, le développement de nouveaux matériaux qui répondent aux défis contemporains en proposant des schémas de production circulaires se fait attendre.  L’écosystème de la Deeptech peine à se structurer en France au vu des investissements nécessaires. Le gouvernement et les régions encouragent la recherche et les initiatives entrepreneuriales telles que le projet FLOWER portant sur le développement de composites en fibre de lin, une plante largement cultivée sur le territoire. Quels sont les néo-composites de demain ? Quelles nouvelles mythologies invoquent-ils ?

Découvrir
Vidéo

Justine Emard, Nicolas Bourriaud, Pierre Pauze

Vidéo

Les intelligences artificielles dans le processus de création

L’IA est une nouvelle forme d’intelligence dont le développement suscite inquiétudes et fables dystopiques. Loin de remplacer l’intelligence humaine, elle se constitue comme un nouvel outil à entraîner, piloter, façonner, pour obtenir le résultat escompté. Ainsi, certaines IA deviennent pour le plasticien, le photographe, l’architecte, le cinéaste, le musicien, l’illustrateur… un agent avec lequel collaborer pour donner lieu à une co-création. Conférence inaugurale du cycle « IA et Création » au Stream Innovation Center.

Découvrir
Vidéo
Vidéo

La vulnérabilité comme principe inclusif

Emma Vilarem est docteure en neurosciences cognitives, spécialisée dans l’étude des interactions sociales. Co-fondatrice de l’agence [S]CITY, elle aide les acteurs de la fabrique de la ville à intégrer dans leurs projets les besoins psychologiques, émotionnels et sociaux des habitants. Si l’environnement urbain affecte notre cerveau et nos comportements, l’attention portée aux personnes plus vulnérables ne pourrait-elle pas améliorer l’expérience globale de la ville ?

Découvrir