Penthièvre

PCA-STREAM mène la restructuration lourde d’un ensemble immobilier conçu dans les années 60, s’attaquant à l’obsolescence d’une architecture offrant des espaces peu qualitatifs au regard des nouvelles attentes des entreprises. La façade est modernisée, le bâtiment réaligné sur la rue de Penthièvre et accompagné par une aile en fond de parcelle qui s’ouvre sur un vaste jardin en cœur d’îlot. L’intervention associe densification et amélioration qualitative des espaces de travail, qui se voient dotés de terrasses végétalisées et ensoleillées.

Une rénovation tertiaire qui fait le pari de la végétalisation et de l’ouverture à la ville

Un fort potentiel

Construit en 1961 dans le 8e arrondissement de Paris, à proximité de la place Beauvau et de l’Élysée, le 8 rue de Penthièvre comprend deux bâtiments séparés par un jardin. Siège de la banque Stern, il est à l’origine mixte mais intégralement consacré à du bureau au cours des années 1980-90, avant d’être racheté par le ministère de l’Intérieur. L’ensemble présente un bel espace vert, rare à Paris dans ces proportions, et des vues panoramiques exceptionnelles depuis ses terrasses. Ces atouts peu exploités sont autant d’opportunités au regard de l’évolution des standards de bureaux, de plus en plus qualitatifs à Paris, comme de sa localisation prestigieuse et accessible. La configuration du bâtiment offrant un beau potentiel de valorisation, sa restructuration par PCA-STREAM est l’occasion de s’inscrire dans la dynamique d’une ville renouvelant son attractivité en réinterprétant son tissu bâti.

Un ensemble obsolète

Depuis sa construction au début des années 60, le bâtiment n’avait pas subi de restructuration lourde, ni même de campagne de modernisation ou de mise aux normes. Son organisation est relativement fonctionnelle, mais une mise aux normes de sécurité et d’accessibilité s’avère indispensable. Ses équipements techniques pour la plupart obsolètes sont installés de manière très visible en toiture. Les façades aux matériaux inégaux présentent de mauvaises performances thermiques et n’éclairent pas les espaces de bureau de manière optimale. Du point de vue de l’usage, sa praticité est améliorable, notamment au niveau des circulations horizontales et verticales. Cet ensemble appelle une importante campagne de travaux pour lui redonner les qualités essentielles à un bâtiment de bureaux contemporain.

Un nouveau souffle

Une telle rénovation répond à nombre d’enjeux pour la capitale. Le bâtiment présente une faible qualité architecturale, avec des façades austères, véhiculant une image démodée, et une mauvaise intégration de ses espaces verts. Le projet doit adapter ce patrimoine bâti aux exigences environnementales du XXIe siècle. Le défi est de lui donner un nouveau souffle pour correspondre aux besoins des entreprises modernes et participer à l’attractivité de la ville. Comme nombre d’immeubles de sa génération, il est largement inadapté aux nouvelles habitudes de travail. Son organisation limite notamment la possibilité de créer des espaces de travail de grande dimension, fonctionnels et efficaces. Les sociétés internationales étant confrontées à la rareté des bureaux qualitatifs et de grande taille à Paris, proposer un immeuble de prestige en cœur de ville promeut son dynamisme économique, tout en répondant aux préoccupations d’images et de ressource humaine d’entreprises soucieuses d’être attractives pour les talents.

Parti pris architectural et paysager

Pour répondre à ces enjeux, PCA-STREAM développe un parti pris architectural et paysager ambitieux. Il s’appuie sur les caractéristiques des bâtiments existants pour préserver les vues sur Paris, tout en déployant des espaces extérieurs requalifiés, avec des accès à l’extérieur pour tous. Le projet améliore les conditions de sécurité, d’accessibilité et donne une plus grande lisibilité au fonctionnement de l’immeuble. Les surfaces disponibles sont maximisées, tout en valorisant leur organisation pour proposer une grande flexibilité et divisibilité. Les volumes sont regroupés et rationalisés autour d’un patio central permettant d’éclairer naturellement les plateaux de bureaux et les espaces de réunions du premier sous-sol. Le jardin et sa végétation sont intégralement repensés et traités en continuité des espaces intérieurs. Les équipements en toiture sont supprimés pour retrouver un espace dégagé et esthétique. De nombreuses terrasses végétalisées sur les façades permettent aux utilisateurs de l’immeuble de profiter pleinement des vues.

Une nouvelle nature architecturale

La façade sur la rue de Penthièvre est réalignée et redessinée selon une trame géométrique blanche très contemporaine, qui confère un aspect plus nerveux à la façade, créant une vibration par ses jeux d’ombre. Le rez-de-chaussée sur rue est repensé en double hauteur, permettant une réouverture sur la ville et des transparences vers les jardins. Ce niveau ouvert s’organise autour d’un grand patio avec un hall d’accueil, des espaces d’attente et un escalier monumental. Il comprend l’espace de restauration de l’immeuble, un café contemporain ouvert physiquement sur le hall et visuellement sur la ville. Des espaces de « détente » - un e-lounge café et un working café notamment - sont développés vers la terrasse du grand patio et le jardin. Ces espaces et services correspondent à de nouveaux usages de travail plus informels, innovants et créatifs. Le projet est pensé de manière globale en termes d’architecture, de paysage et d’usages. La végétation est traitée comme un élément architectural à part entière pour créer au cœur de ce programme de bureaux un écosystème riche et diversifié. Abondante, dense, grimpante, visible depuis l’ensemble du bâtiment, elle incarne dans sa symbiose avec le projet architectural un nouveau rapport à la nature en espace urbain.

Suivi de chantier

Photographies par Jean-Philippe Mesguen.

© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
© Jean-Philippe Mesguen
Janvier 2019 © Jean-Philippe Mesguen
Janvier 2019 © Jean-Philippe Mesguen
Janvier 2019 © Jean-Philippe Mesguen
Janvier 2019 © Jean-Philippe Mesguen
Janvier 2019 © Jean-Philippe Mesguen

#slideshow-1243

Informations

Client La Mondiale — Nexity (promoteur)
Programme Restructuration d’un ancien bâtiment du Ministère de l’Intérieur en immeuble de bureaux
Localisation 8, rue Penthièvre, 75008 Paris
Mission Complète
Surface 8 260 m2
Statut Chantier (livraison en Février 2019)
Certifications  HQE Excellent ; BREEAM Very Good ; LEED Gold
Équipe — MOE, BET Structure, Économiste : Artelia Bâtiment et Industrie
— BET Fluides : Barbanel
— BET Façades : VS-A
— BET HQE : Deerns
— Bureau de contrôle : Qualiconsult
— Paysagiste : Topager
— Synthèse : Arcom
— Acoustique : Promiso

Légende(s) image(s) de Une