Tour du Pont d'Issy

Tour à haute qualité environnementale

Vue de nuit © PCA-STREAM

Consultée à plusieurs reprises pour la conception de tours de bureaux en région parisienne, notamment la tour Signal à La Défense, PCA-STREAM a cherché à dynamiser une skyline en manque de souffle. La tour du Pont d’Issy, à Issy-les-Moulineaux, a été conçue avec un souci de rationalité constructive qui transparaît dans son image douce et abstraite. Monolithe lumineux, elle renonce à toute expression ostentatoire de ses qualités environnementales, prenant le parti d’une invisible vertu.

Dynamiser la skyline parisienne

Forte de l’expérience de la tour Signal, PCA-STREAM a été invité en 2009 au concours restreint pour la conception d’une nouvelle tour de bureaux en bordure de Seine, la tour du Pont d’Issy à Issy-les-Moulineaux. Au cœur du périmètre du Grand Paris, le projet était l’occasion d’inscrire un symbole fort dans le paysage francilien, dans l’axe de la Seine, épine dorsale de la région. Le programme comprenait une tour de bureaux et un volume annexe dédié à une halle. Dans un contexte de crise économique, concevoir une tour de bureaux à très haute qualité environnementale exige une optimisation rigoureuse des choix constructifs et techniques. À l’ère du développement durable, l’expressivité architecturale gratuite doit ainsi faire place à une conception plus minimale et moins voyante de la vertu recherchée. Répondre à cet enjeu accompagne alors l’émergence d’une nouvelle esthétique.

Diagrammes © PCA-STREAM
Plan masse © PCA-STREAM
Vue de la halle © PCA-STREAM

Invisible vertu

La recherche d’une image douce et abstraite, associée au souci de rationalité constructive, ont menées à une tour se déployant tel un monolithe lumineux, renonçant à exprimer de façon ostentatoire ses qualités environnementales. Largement vitrée, elle est protégée des apports thermiques extérieurs par une double peau formée de vantelles dont la profondeur et la densité varient selon l’exposition solaire de la façade. Ce dispositif éprouvé assure une maîtrise efficace des dépenses énergétiques. De grandes loggias urbaines, s’élevant sur plusieurs étages, sont creusées en différents points de la tour. Protégées des éléments, ces ouvertures offrent des espaces extérieurs accessibles aux occupants tout en apportant vues et lumière naturelle au cœur des plateaux, y compris cloisonnés.

Vues de nuit et de jour de la tour © PCA-STREAM

Urbanité multi-facettes

À mi-hauteur de la tour, le sky-lobby et la brasserie sont largement ouverts sur une vaste loggia en triple hauteur surplombant la vallée de la Seine. Ponctuant la silhouette de la tour, les ouvertures sont pourvues de murs miroitants et lumineux. Le dispositif donne vie à ces interstices par un jeu de couleurs et d’images, principe simple et peu consommateur d’énergie grâce à l’usage de leds programmables. La tour du Pont-d’Issy devient ainsi un objet visuel en perpétuel mouvement, évocation lointaine de la Tour aux figures de Jean Dubuffet, qu’elle surplombe. Sa présence symbolique s’affirme avec force dans le paysage en essor du Grand Paris.

Vue du parvis sur Seine © PCA-STREAM
Lobby et escalators © PCA-STREAM
Coupe © PCA-STREAM

Informations

Client Luxinvest
Programme Bureaux, halles, studios
Localisation Issy-les-Moulineaux
Statut Concours (2009)
Entreprise Offices, exhibition hall, studios