Tour PB22

Morphogenèse architecturale dans la skyline de la Défense

Tours PB22 © PCA-STREAM

Dans le contexte d’une redynamisation de la Défense, PCA-STREAM a imaginé pour les tours PB22 une forme complexe croissant par morphogenèse. Cette démarche innovante, initiée avec le Groupe Foncière des Régions, est au cœur d’un projet de démolition-reconstruction qui vise des performances environnementales exceptionnelles tout en proposant une forme organique inédite dans la skyline parisienne.

Dynamique urbaine des tours

La Défense, premier quartier d’affaires européen, avait besoin d’un nouveau souffle pour tenir son rang dans la concurrence des places internationales. L’obsolescence de son parc immobilier et le caractère vieillissant de son urbanisme sur dalle, stérile et fermé sur lui-même, ont poussé le gouvernement à lancer en 2006 un plan pour accélérer et amplifier les actions engagées par l’EPAD. L’audace architecturale y était revendiquée pour remplacer les tours plus obsolètes, avec également l’objectif de renforcer harmonieusement les liaisons avec les communes avoisinantes. Il s’agissait de redonner à la Défense une image forte, innovante et en phase avec les enjeux environnementaux. Profitant de ce contexte et du départ d’un locataire unique, le Groupe Foncière des Régions a choisi PCA-STREAM pour imaginer un projet ambitieux de démolition-reconstruction de tour.

Tours PB22 © PCA-STREAM
Tours PB22 © PCA-STREAM
Tours PB22 © PCA-STREAM

Une logique de croissante naturelle

La parcelle se prêtait par sa taille à la construction de deux tours, sa localisation se révélant par ailleurs propice à de nouveaux liens entre Puteaux et la dalle de la Défense. Elle permettait surtout d’imaginer l’implantation d’un signal architectural fort dans la skyline. PCA-STREAM a exploré un concept de tour innovante ne se limitant pas à l’extrusion d’un étage type : dévoilant des formes complexes, sensuelles et changeantes selon la position du spectateur et de la lumière, le projet déploie des formes d’inspirations organiques selon une logique de croissance « naturelle ». La forme générale et son élancement à la manière d’une plante y naissent de la torsion et du décalage progressif des niveaux.

Plan masse, tours PB22 © PCA-STREAM
Maquette © PCA-STREAM
Pression des vents dominants © PCA-STREAM
Elévations, tours PB22 © PCA-STREAM
Vue axonométrique éclatée, tours PB22 © PCA-STREAM
Plan d'étage, tours PB22 © PCA-STREAM

Une programmation mixte vivante

PCA-STREAM a imaginé deux tours de tailles différentes, 235 mètres et 145 mètres, représentant respectivement 90 000m² et 45 000m², dont environ 8 000m² d’équipements et commerces en pieds de tours. Cette configuration, préférée à une tour unique de plus large emprise, permet de gagner en surface mais surtout d’incarner une ambition programmatique : la première tour est dédiée aux bureaux, activité diurne, la seconde comprend des logements et un hôtel, occupés en période nocturne. Une dynamique naît entre ces deux tours via leur socle, élément de suture urbaine dans l’espace public. Exigences environnementales, confort des bureaux, insertion dans la skyline et fonction communicante composent le code génétique des tours PB22. Ce projet est également l’occasion pour l’agence de réhabiliter la grande hauteur comme manière de densifier de façon attractive le bâti pour battre en brèche l’étalement urbain.

Socle des tours PB22 © PCA-STREAM
Socle urbain des tours PB22 © PCA-STREAM
Tours PB22 © PCA-STREAM
Vue des étages, tours PB22 © PCA-STREAM
Etage de bureaux, tours PB22 © PCA-STREAM
Vue des étages, tours PB22 © PCA-STREAM

L’excellence environnementale comme signe

Environnementales et contextuelles, les tours issues de ce process font l’économie de dispositifs technologiques démesurés. L’architecture s’y appuie sur des stratégies simples de protection passive pour atteindre des performances environnementales de très haut niveau. Des plateaux dont la profondeur permet un accès au premier jour à la majorité des espaces de travail s’empilent autour d’un noyau central. La torsion et le décalage répondent aux vents dominants et à l’orientation solaire, favorisant une multiplicité de points de vue. Cette logique d’empilement génère des ombres portées, les balcons filants faisant eux office de brise-soleil soulignant visuellement les étages. La sérigraphie des vitrages évolue en fonction de l’orientation des façades selon une composition graphique à densité variable. Ce traitement, qui optimise l’ensoleillement et régule les apports thermiques, signe un usage maîtrisé et rationnel du motif. À rebours des gimmicks expressifs, la démarche de morphogénèse architecturale conjugue ainsi les exigences environnementales à l’expression d’un signal fort dans le paysage urbain. Elle représente une esthétique architecturale issue d’une approche de recherche et action, mêlant développement durable, computation, science et créativité.

Tours PB22 © PCA-STREAM
Tours PB22 © PCA-STREAM
Tours PB22 © PCA-STREAM
Tours PB22 © PCA-STREAM
Tours PB22 © PCA-STREAM
0% played
  • 2
  • 4
  • 6
  • 8
  • 1

Informations

Client Groupe Foncière des Régions
Programme Deux tours mixtes
Localisation Parvis Michelet, La Défense, Paris
Budget 570 M€ HT
Statut Concours (2009)